Ondes nocives : la meilleure des protections. 

Dans son livre « La médecine de l’habitat », Jacques La Maya répertorie la plupart des méthodes de neutralisation ou de détournement des ondes nocives, ces veines pathogènes invisibles qui traversent nos lieux de vie en y déversant leurs effets pernicieux.

A part le OM dont il souligne l’efficacité permanente, tous les appareils qu’il cite ont les mêmes limites. Du plus simple au plus sophistiqué, ils nécessitent tous un contrôle régulier de l’endroit où ils se trouvent car les ondes nocives se déplacent continuellement.

La solution dans ce cas ?

Une fois de plus, elle est en nous. Il s’agit de la méthode mentale, entre autre la visualisation, la pensée et l’affirmation verbale.

Elle consiste à programmer notre cerveau avec des formules positives que nous pensons, nous répétons ou nous visualisons, afin d’en saturer notre subconscient qui commence alors à agir dans le sens que nous lui donnons.

Un des précurseurs de cette méthode reste Christian Godefroy et son livre « La dynamique mentale », un enseignement qui permet de totalement reprogrammer le cerveau dans un positivisme qui le dynamise au point de dépasser toutes les limites.

Pourquoi ? Parce que, comme le démontre maintenant la physique quantique, la force de la pensée peut agir sur les champs magnétiques qui nous entourent. Ainsi, par notre seule volonté, nous pouvons, non seulement, neutraliser un lieu nocif mais, en plus, le rendre définitivement positif, quoi qu’il arrive. Il suffit donc de travailler sur notre concentration mentale pour la développer au maximum dans ce but et notre protection contre les ondes nocives deviendra permanente et suffisante. C’est nous qui déciderons, plus elles.

Notre état d’esprit forge notre destin : vivre dans le positif nous attire le positif, vivre dans le négatif nous attire le négatif. Que choisissons-nous ?

Au niveau ésotérique, travailler sur la pensée fabrique de la matière psychique autour du corps physique. Elle renforce et élargit notre corps éthérique et notre corps astral et les rend plus lumineux. C’est le principe de l’Œuf de Lumière que l’on visualise autour de soi. Nous fabriquons ainsi un bouclier magnétique qui repousse systématiquement ce qui est moins positif que lui.

Alors pourquoi tous ces instruments existent-ils ? Parce que, comme l’écrit Jacques La Maya, « rares sont les individus assez développés au point de pouvoir transcender les effets de nuisance de tous ordres qui assaille l’homme quelconque ».

Oui mais, n’oublions pas que ce livre date des années 80. Il n’en est plus de même aujourd’hui où les consciences s’ouvrent proportionnellement aux révélations faites de façon exponentielle. Si bien qu’à présent, je ne suis plus d’accord avec cet avis. Au contraire, j’affirme que « les individus assez développés » sont de plus en plus nombreux. Et que vous en faites partie, vous qui lisez ces lignes.

Donc, développer notre propre champ vibratoire afin qu’il résiste à tout, existe-t-il une meilleure protection ?

Ajouter un Commentaire